La biographie 

Mezzo-soprano Edita Adlerova a fini ses études au Conservatoire à Pardubice. En 1991 elle a passé avec le rôle de Carmen au théâtre de J.K. Tyl à Pilsen et elle est devenue donc la plus jeune Carmen dans l’histoire de l’opèra tchèque. Elle possède le prix du Fonds musical tchèque. La télévision et la radio tchèque collabore avec elle. Elle est visible comme soliste dans Le Grand Théâtre du Puy du Fou en France.

Elle se consacre surtout à l’activité du concert – son solo party oratorio avec les orchestre,elle opère aussi dans les programmes avec la distribution de chambre. Elle est membre du théâtre musical de Prague où elle se consacre à l’interprétation de l’oeuvre d’Antonin Dvorak pendant plusieurs années. Ensemble avec la sopraniste Anna Hlavenkova elles ont fondé la formation Canto Dolce qui s’oriente sur la musique baroque. Sa reprèsentation s’effectue sur des festivals internationales et très important – Prazske jaro, Smetanova Litomysl, Struny podzimu, Trebonska nocturna. Elle collabore  avec les orchestres les plus importants en Tchéquie – l’orchestre de la symphonie à Prague FOK, la philharmonie de chambre de Prague, la philharmonie nationale de Brno, la philharmoie de Hradec Kralove, la philharmonie de Pilsen,la philharmonie de chambre de Pardubice, la philharmonie Nord-tchèque de Teplice, la philharmonie Moravienne d’Olomouc, la philharmonie de chambre Sud-tchèque de Ceske Budejovice avec les principales chefs d’orchestre – Serge Baudo, Petr Altrichter, Leonardo Martines, Jaroslav Krcek, Charles Olivieri-Munroe, Jiri Petrdlik, Miriam Nemcova, Jan Kucera, Leos Svarovsky, Petr Vronsky. Dans les projets de chambre elle collabore en permanence avec des excellents artiste – la pianiste Sara Bukowski; l’organiste Tomáš Hála ou le guitariste Miroslav Zara. Elle a participé sur la sortie de plusieurs CD. Elle a donné des concerts en Allemagne, Autriche, France, Italie, Grèce, Pologne, Slovaki, Roumanie, Lettonie, Moldavie, Espagne, Maroc, Egypte et au Émirats Arabes Unis.

Actuellement, Edita Adlerova vit avec son mari Vasek Cesak qui travaille comme sculpteur dans la nature pitoresque des forêts de Brdy près de Prague.

La traduction Charlotte Augier